Baaaah, tu t'inscris pas sauf celle qui se reconnaîtra ! (a)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FOXY & ILLUSION ▬ I'm Sorry

Aller en bas 
AuteurMessage
Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2017
Age : 39
Localisation : DANS LA WHITE HOUSE MAGGLE

MessageSujet: FOXY & ILLUSION ▬ I'm Sorry   Sam 12 Jan - 0:16

« ETOILE DE LA RENARDE ! ATTENTION ! »
Une douleur lui déchira l'épaule. Etoile de la Renarde poussa un cri, ayant malencontreusement négligé la présence d'un chat noir sur ses arrières. L'adversaire qu'elle combattait en face à face n'était pas plus trouillard qu'un autre ; le coup de son allié ayant déstabilisé la meneuse des Ténèbres, il en profita pour la gifler furieusement. La rouquine feula. Aux alentours, le hurlement de douleur des félins se mêlait aux rugissements féroces causés par la guerre qui opposait son Clan à celui du Clan des Neiges. Etoile de la Renarde, troublée, sentit son cœur battre fort contre son poitrail tandis qu'elle réalisait une roulade de côté, fuyant le contact de ses deux ennemis et esquivant, de justesse, une nouvelle morsure provenant du chat noir. Son épaule souffrait le martyre mais la meneuse refusait de faillir pour si peu. Elle empestait le sang, mais quelle importance cela avait-il ? N'avait-elle pas connu des centaines de batailles depuis sa naissance ? N'avait-elle pas été taillée pour cet art depuis sa plus douce jeunesse ? Soudain, un éclair de fourrure brune jaillit devant elle et, sur la défensive, elle fit le gros dos. Seulement, elle reconnut bien vite le visage de ce nouveau-venu qu'elle connaissait fort bien : c'était Esprit du Cerf, le lieutenant du Clan des Ténèbres. Le guerrier lui jeta un regard entendu, et elle sut alors que les deux guerriers derrière elle n'étaient plus que le cadet de ses soucis. Esprit du Cerf la dépassa et se jeta sur le premier assaillant de la femelle rousse. Etoile de la Renarde adressa une prière au Clan des Lumières pour que ce guerrier ne perde pas la vie trop vite. Elle profita de ce faible instant de répit pour balayer le champ de bataille du regard, désireuse d'y distinguer la fourrure rousse de l'un de ses fils, Force du Tigre, ou bien de sa compagne. Elle se ressaisit bien vite, comprenant sans grand-mal que les siens perdraient si elle n'achevait pas suffisamment vite le meneur du Clan des Neiges. Elle le chercha alors, et ses yeux dorés s'écarquillèrent lorsqu'ils se posèrent sur un tronc d'arbre mort, qui faisait office de pont entre deux terrains ; celui qui servait actuellement de champ de bataille pour les deux Clans, et un autre, quasiment désert, qui rejoignait le territoire des autres Clans. Une tâche de fourrure grise se distingua sur le tronc d'arbre. Etoile de la Renarde se précipita à sa rencontre, les oreilles plaquées contre son crâne, le plus vite possible, malgré ses blessures qui la faisaient souffrir. La tâche de fourrure grise se retourna ; c'était Etoile de Brume. Etoile de la Renarde cracha :
«  - Où comptes-tu aller, espèce de lâche ? Tu vas laisser mourir les tiens ? »
Le matou grimaça. Il banda ses muscles.
« - ça ne te concerne pas, femelle. Mes affaires sont mes affaires. N'entends-tu pas la souffrance des tiens ?
▬ Certes. Je suis justement venue la taire. Ramène-toi et viens te battre.
▬ Dans ton état ? C'est une perte de temps.
▬ T'en es certain ? Et si on vérifiait ?
▬ Tu as fait ton temps, Etoile de la Renarde. Les rumeurs de la forêt se propagent et je ne suis pas sans ignorer que tu as perdu plusieurs vies suite à tes nombreux règlements de comptes. Si je te tue, ce sera peut-être la dernière fois que tu reverras ton Clan.
▬ Peu importe. Nous naissons pour défendre nos Clans ! Je mourrais en sachant ma tâche accomplie. »
Un instant, la défense d'Etoile de la Renarde s'adoucit et elle déclara ces mots sur un ton fier, confiant. Elle se savait souffrante, blessée. Mais la flamme de courage qui animait ses deux prunelles dorées ne cessait de perdurer.
«  - Je te le répète. Viens te battre, si tu es digne de ton rang, queue de poisson.
▬ Et si tu venais me chercher ? Je me demande combien de temps tiendra une flamme au beau milieu des flôts ! ♫ »
Cette remarque fut sa dernière. Etoile de Brume continua sa traversée sur le tronc d'arbre. Etoile de la Renarde ne pouvait pas le laisser partir, pas si facilement. Elle s'engagea maladroitement sur le tronc d'arbre et fondit sur lui ; Etoile de Brume se retourna et les meneurs s'affrontèrent dans un conflit d'armes d'ébènes et d'ivoires. Sous le poids du temps, Etoile de la Renarde se sentit défaillir mais elle parvint à repousser le meneur gris. Ce dernier repartit à la charge, et la fit basculer dans le vide. A moitié. La rouquine plongea ses griffes dans l'écorce dure du tronc et misa toute sa force sur ses pattes avant, tandis qu'elle sentait l'eau tenter de lécher ses pattes arrière et sa queue touffue.
« Je t'avais prévenu, petite sotte. Le feu se meurt dans l'eau. » ricana Etoile de Brume.
Nouveau coup de théâtre. Etoile de Brume s'approcha d'Etoile de la Renarde, s'apprêtant à la faire tomber dans la rivière. Mais un chat brun le plaqua au sol et lui mordit la nuque : encore Esprit du Cerf. Alors que les deux mâles luttaient, Etoile de la Renarde tenta de se redresser. En vain. Un mauvais coup l'atteignit, et elle tomba brusquement dans la rivière. La lumière du soleil cessa de faire des louanges à sa fourrure de feu et très vite, le courant de l'eau envoya la guerrière contre de nombreux rochers. Paniquée, elle essaya de se retrouver et de regagner la surface, mais son sens de l'orientation était constamment malmené par la rivière. Le sang s'échappait de ses plaies et son corps continuait de souffrir le martyre. Elle voulut crier, mais ses poumons en feu la préoccupèrent davantage. Allait-elle mourir noyée ? La guerrière au pelage enflammé aurait espéré une mort plus glorieuse … Une mort en plein dans le champ de bataille, par-exemple. Ses forces s'évanouirent, et ses yeux, épuisés, ne voulaient plus qu'une chose : le sommeil éternel. Etoile de la Renarde tenta de se débattre mais c'était vain. Voilà qu'elle était frappée par le destin du Clan des Lumières : elle allait mourir. C'était … C'était terminé de la légende d'Etoile de la Renarde. Son dernier jour était arrivé.
Elle ferma les yeux et se laissa guider par la lumière des étoiles.


Elle se réveilla au beau milieu d'une clairière scintillante et transparente en même temps. Ce lieu ne connaissait pas les intempéries, la famine, la guerre, la souffrance et la haine. Autour d'elle, se prolongeait une vaste forêt similaire à celle qu'elle avait connue depuis tout ce temps … Mais dans l'atmosphère planait un parfum doux, serein, agréable. Etoile de la Renarde se releva, et elle n'eut pas besoin de se poser longuement des questions pour comprendre qu'elle était morte. Voilà. Sa tâche était accomplie. La rouquine ne sut où aller, que faire ; après tout, elle ne s'était rendue qu'une seule fois ici … Le jour de son couronnement. Mais elle n'était pas allée bien loin. Les esprits défunts s'étaient amassés autour d'elle à son réveil. D'ailleurs, n'était-ce pas un esprit défunt qu'elle apercevait, assis près d'un arbre céleste ? La guerrière rousse fit un pas en avant. Elle essaya de reconnaître l'individu. Ses prunelles s'écarquillèrent. Elle fit face à l'individu, qui ne cilla pas à son approche. Elle savait qui il était.
« Souffle des Ombres. »
Le lieutenant des Ténèbres n'avait pas changé depuis sa mort ; il paraissait toujours aussi charismatique et mature physiquement parlant. Dire qu'elle était tombée amoureuse de lui à l'approche de son adolescence ! Ses sentiments s'étaient vite tus … quand son couple fut officialisé avec Chauve-Souris. Quoiqu'il en soit, Souffle des Ombres hocha sagement la tête et lui fit signe de le suivre ; Etoile de la Renarde s'exécuta sans plus attendre.

Sur le chemin, des souvenirs assaillirent la dame de feu ; des souvenirs douloureux, comme joyeux. Des moments marquants, plus particulièrement. Elle ferma les yeux et se laissa guider par Souffle des Ombres.

Ruse de la Renarde s'approcha de cette tanière qu'elle maudissait et glorifiait tant à la fois ; son petit cœur battait très fort et ses joues s'empourpraient à la pensée d'y retrouver en son intérieur le beau Etoile du Dragon. La guerrière tentait de lutter contre la voie des étoiles, mais elle ne pouvait nier que le meneur des Ténèbres ne la laissait pas indifférente. Elle se sentait terriblement gênée, troublée par cela. Elle trahissait Reflet des Illusions en laissant de nouvelles fleurs éclore dans son cœur. Mais que pouvait-elle faire pour faire mourir l'amour ? Elle n'avait pas prévu que les choses se passent ainsi. Ses sentiments s'étaient forgés peu à peu. Petit à petit. Jour après jour. Dans les larmes comme dans les éclats de rire. Au début, elle avait simplement espéré gagner la confiance du meneur et se tailler une place de choix parmi ses favoris. Lui faire comprendre qu'elle était digne de prendre sa suite à sa mort. Mais l'aspect sévère d'Etoile du Dragon s'était peu à peu mué en chose de plus doux et son affection respectueuse était devenue quelque peu plus sucrée qu'à l'accoutumée. Il fallait peut-être vivre avec son temps … Et ne pas songer au passé. La rouquine pénétra dans la tanière du meneur.
Tic. Toc.
Il n'y avait rien de plus délicieux qu'un conte de fée où l'on y lisait cette phrase « Ils eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux. »

Etoile de la Renarde voulut ouvrir les yeux, mais Souffle des Ombres l'en dissuada. Il lui chuchota qu'ils n'étaient pas encore arrivés « à la maison ». La rouquine se sentit étrangement apaisée.

Il n'y avait pas pire douleur que celle procurée par la mise-bas. Ruse de la Renarde était peut-être bien la reine la plus hargneuse et la plus fière de la pouponnière, c'était un fait. Mais quand Murmure du Soir lui remit ses sept chatons en parfaite santé, sa coquille se brisa et des larmes de bonheur inondèrent ses pupilles d'or. Elle attendit l'arrivée d'Etoile du Dragon dans la pouponnière avant de donner des noms à leurs enfants. Petit Phénix. Petite Mémoire. Petit Tigre. Petite Alouette. Petit Lion. Petit Croc. Petite Lumière. Ses trésors. Ils venaient de fonder une famille heureuse. Goutte de Pluie les rejoignit et félicita sa fille. Pour la première fois de sa vie.

Mais les souvenirs heureux se conjuguaient à ceux malheureux qui étaient survenus dans sa vie. Comme le fait que Ronce Noire l'avait violée peu de temps avant l'officialisation de son couple avec Etoile du Dragon. Murmure du Soir était morte quelques lunes après la naissance de ses enfants, à cause de la pollution des marais. Plume de Mistral, qui était devenu son lieutenant suite à son couronnement, n'avait pas tardé à rejoindre la voie lactée. Elle avait aussi perdu Goutte de Pluie au cours de la saison des neiges … et tant d'autres.
Soudain, Etoile de la Renarde rouvrit les yeux. Elle distingua une silhouette en plein milieu du chemin. Elle aurait aimé reconnaître Etoile de Dragon et se blottir contre sa fourrure chaude et réconfortante. Mais non. Ce pelage-là ne ressemblait pas à un amas de bois prêts à brûler. Non. Ce pelage-là … ressemblait à un rassemblement de neiges et de cendres, rayées d'ombres. Deux prunelles bleues limpides l'observaient.
Reflet des Illusions.
Etoile de la Renarde jeta un coup d’œil surpris en direction de Souffle des Ombres, mais le lieutenant avait disparu de son champ de vision. La voilà qui se retrouvait seule. Une fois de plus. Mais il y avait Reflet des Illusions en plein milieu du chemin … Et la rouquine doutait sérieusement que sa sœur de cœur soit la surprise à qui le vieux mâle noir et blanc avait fait allusion. Non. C'était autre chose qui se tramait, et malgré le sourire qui s'affichait joyeusement sur le visage de la guerrière, elle savait que quelque chose n'allait pas.
Sa grande sœur de cœur. Sa protectrice. Celle qu'elle avait perdu brusquement, peu après le départ de la mère de Nuage de l'Ouragan du Clan des Ténèbres. Elle avait été tuée par son petit frère, Serres du Condor.
Etoile de la Renarde se hâtait de pouvoir lui raconter tous ses exploits, tous les événements qui étaient survenus au sein du Clan des Ténèbres après sa mort. Mais il y avait quelque chose dont elle s'épargnerait bien les détails : son histoire d'amour avec Etoile du Dragon. Elle savait bien qu'elle n'y était pour rien dans cette affaire, mais elle n'oubliait pas que sa sœur de cœur avait été la compagne de son propre compagnon à une époque. Elle l'avait aimée. Si elle avait survécu à l'attaque de Serres du Condor, Force du Tigre ne serait peut-être jamais né.

« Reflet des Illusions. Je … C'est toi ? C'est vraiment toi ? Tu es bien arrivée sur le sentier du Clan des Lumières ? » s'enquit-elle. Ses paroles trahissaient l'amour qu'elle lui vouait. Mais les choses n'étaient pas si simples. Les choses n'étaient jamais simples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
FOXY & ILLUSION ▬ I'm Sorry
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question d'Ivoi Le Chevalier Illusion.
» Illusion [court metrage]
» Illusion
» Illusion optique
» FOXY - mes modeles (ouste! pas touche! MDR)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PROJET(S) POWER :: PROJETS :: Les RPS-
Sauter vers: